Connexion utilisateur

Oui, ça peut être beau une coupe forestière!

Une coupe forestière n’est pas nécessairement laide à voir.

D’abord sur la Côte-Nord il est très difficile de récolter sur une grande superficie à cause du terrain accidenté. On ne peut pas voir une coupe à perte de vue pour la simple et bonne raison qu’on ne peut pas couper à perte de vue. En effet, il y a toujours des montagnes dans notre champ de vision. Et quand la pente est trop forte, il ne peut y avoir de récolte car la machinerie ne peut y grimper. Alors ça monte, ça descend, c’est récolté là, ce n’est pas récolté ici,…

Ensuite il y a aussi sur la Côte-Nord énormément de cours d’eau, lacs, rivières ou ruisseaux. Étant donné que le règlement oblige à laisser une bande de 20 mètres de forêt le long de ceux-ci, ça laisse de nombreuses zones qui ne sont pas touchées.

Puis il y a beaucoup de régénération dans la forêt irrégulière de la Côte-Nord. Une forêt irrégulière est composée d’arbres de toutes les dimensions. La régénération, ce sont les petits arbres. Une coupe totale de base, une CPRS (coupe avec protection de la régénération et des sols), va récolter la totalité des arbres marchands mais va laisser toute la régénération en place.

De plus il y a maintenant d’autres types de coupes qui sont pratiquées. La CPPTM (coupe avec protection des petites tiges marchandes) laisse sur le terrain, en plus de la régénération, les arbres marchands de 10, 12, 14 cm de diamètre. Parfois on laisse aussi des bouquets d’arbres, qui favorisent la faune et la flore à faible dispersion (insectes, lichens, mousses …) Il y a aussi des coupes partielles qui laissent une grande partie des arbres sur le terrain, ce qui permet de conserver une ambiance forestière et de maintenir la biodiversité.

On peut voir également sur le territoire le résultat de perturbations naturelles comme les feux,  les épidémies d’insectes ou des chablis (arbres renversés par le vent). Si on passe dans une portion de forêt brûlée, ce n’est pas toujours très touffu!

En outre, les entreprises forestières se conforment à de sévères normes environnementales. Les quantités d’huile ou de carburant échappées sont récupérées scrupuleusement. Et vous ne verrez jamais un déchet laissé en nature sur un chantier forestier. On ne peut pas en dire autant de toutes les fréquentations de la forêt…

Bref en parcourant les chemins forestiers on voit des choses très diversifiées et somme toute harmonieuses. En fait une coupe forestière est probablement plus belle que n’importe quel site industriel.

Marie-Eve Gélinas

 

 859, rue Bossé, Baie-Comeau (QC)  G5C 3P8
T -  418 295-2674      C -  info@imagexpert.ca