Connexion utilisateur

Visite secteur Rouleau

Le secteur Rouleau est situé à une vingtaine de kilomètres derrière la municipalité de Longue-Rive. Le bois de ce secteur a été vendu aux enchères par le Bureau de mise en marché des bois (BMMB) et adjugé à Boisaco.

Pour ceux qui désireraient en apprendre plus sur le BMMB, n’hésitez pas à consulter le site www.bmmb.gouv.qc.ca. Il est même possible de voir les données précises de chaque vente de bois, par exemple pour le secteur Rouleau à https://bmmb.gouv.qc.ca/Auction/Auctions/Details/1pmlzl~cecNQ0q~dG3OLZQ.

J’accompagne Alhassane Diallo, coordonnateur environnement et foresterie chez Boisaco. Son rôle sur le terrain est de vérifier la conformité réglementaire en ce qui concerne la santé et la sécurité des travailleurs ainsi que les mesures de protection de l’environnement.

Par exemple, il doit s’assurer que les chemins forestiers sont en bon état, bien dégagés, que la visibilité est bonne. La signalisation doit être présente et adéquate, que ce soit les panneaux d’arrêt, de vitesse, de km pour s’annoncer au radio,…

Sur le chantier, il vérifie les réservoirs de carburants : qu’ils ont été inspectés, qu’ils sont bien identifiés, qu’ils ne présentent pas de fuite, qu’ils sont bien fixés à leur véhicule de transport le cas échéant. Une trousse en cas de déversement, contenant des matières absorbantes, doit se trouver à proximité.

Au camion de service d’un entrepreneur, tous les outils, prises de courant, etc. doivent respecter les normes de sécurité. Le détecteur de monoxyde de carbone doit être fonctionnel. Les cadenas doivent être disponibles pour les procédures de cadenassage lors des entretiens et réparations de machinerie.

Chaque machine est inspectée avec l’opérateur en service. La distance sécuritaire doit être inscrite sur la flèche. Le travailleur doit porter ses équipements de protection individuels (dossard, casque,…). La machine ne doit pas laisser échapper d’huile ou de carburant.  Il doit y avoir à l’intérieur de la cabine une trousse de premiers soins, une trousse en cas de déversement d’hydrocarbure, un extincteur,…

Alhassane sollicite également les travailleurs pour des exercices de simulation, que ce soit la procédure de cadenassage ou la récupération d’hydrocarbure. Suite à la visite terrain, il produit un rapport écrit. S’il y a des non-conformités, les responsables doivent y remédier dans un délai prescrit.

En ce 5 février, il a encore neigé et le chemin est magnifiquement blanc. La machinerie de voirie s’affaire au déneigement et commence le sablage des côtes. Il est prévu que le transport de bois commence demain.

Concernant la récolte, c’est un peuplement composé d’une grande proportion de feuillus comme le peuplier faux-tremble. Alors que le résineux va à la scierie de Boisaco, le feuillu est dirigé à la scierie de Bersaco aux Bergeronnes.

Un superviseur a remarqué qu’il y a plus épais de neige sous les feuillus que sous les conifères, ces derniers en retenant une partie dans leurs branches. Le rubannage des morceaux* en raquette représente un bon exercice quotidien!

*Pour les non-initiés, il s’agit de la délimitation des contours de coupe à l’aide de rubans; cela se fait à pied par le superviseur qui a le tracé dans son GPS.

 

Marie-Eve Gélinas

 

 

 859, rue Bossé, Baie-Comeau (QC)  G5C 3P8
T -  418 295-2674      C -  info@imagexpert.ca