Connexion utilisateur

Journée en forêt privée

J’accompagne Jean-François Morin, contremaître pour le Groupement agro-forestier Côte-Nord, dans sa journée de travail. Le Groupement réalise divers travaux forestiers sur des lots de propriétaires privés ou sur ses propres lots.

Premier site

Il s’agit d’un dégagement de plantation à la Pointe-à-Michel à Colombier. Le terrain a été reboisé en épinette blanche il y a trois ans. Un débroussaillage a été effectué cette année pour éliminer les arbres et les plantes compétitrices et il faut vérifier le travail. La méthode d’inventaire après traitement est de parcourir une distance donnée, de vérifier à chaque 5 m la présence d’une épinette reboisée, sa hauteur, et si elle est bien dégagée. Il y a beaucoup de cerisiers, de framboisiers et de gadelliers sauvages.

Tout près, une autre portion de terrain n’a pas été dégagée. Jean-François vérifie si cela serait nécessaire pour la bonne croissance de la plantation. L’inventaire avant traitement se fait de la même façon mais en plus il faut mesurer la hauteur des végétaux compétiteurs.

Deuxième site

Toujours à Colombier, nous allons voir un travailleur sur le terrain. Le débroussailleur est à pied d’œuvre depuis très tôt ce matin pour dégager une plantation d’épinette blanche de 10-12 ans. Les arbres compétiteurs sont des peupliers, des saules et des aulnes.

Troisième site

Nous visitons un site de récolte forestière à Forestville. La coupe est réalisée par une équipe du Centre de formation professionnelle de Forestville. Le bois est très beau, gros et sain, épinette noire et pin gris. Jean-François prend quelques mesures de longueur et de diamètre des billots. Il constate que l’opérateur a bien respecté le tracé des rubans indicateurs.

Quatrième site

C’est une éclaircie pré-commerciale à Longue-Rive. Les épinettes noires sont privilégiées donc on coupe les arbres autour qui peuvent nuire à leur croissance. Si les épinettes elles-mêmes sont trop serrées, on choisit lesquelles on garde et on sacrifie les autres. Pour vérifier le travail, l’inventaire se fait selon des parcelles circulaires de 5,64 m de rayon. Les arbres à l’intérieur de la parcelle sont marqués de peinture bleue et dénombrés. Nous marchons dans la sphaigne et le thé du Labrador, nous remarquons des thuyas, des sorbiers et des bouleaux.

Cinquième site

Nous traversons la plantation d’épinette noire et de pin gris qui vient d’être dégagée. Nous rencontrons le débroussailleur qui termine sa journée. Beaucoup de bleuets sur ce terrain situé aux Bergeronnes.

Mon guide doit retourner au bureau pour planifier avec son collègue la journée du lendemain. Il devra aussi analyser ses données, peut-être faire un rapport de paye ou répondre à un propriétaire de boisé privé. D’ailleurs ces derniers peuvent faire une demande au Groupement agro-forestier Côte-Nord pour un plan d’aménagement forestier : www.groupementagroforestiercotenord.com

 

Marie-Eve Gélinas

 859, rue Bossé, Baie-Comeau (QC)  G5C 3P8
T -  418 295-2674      C -  info@imagexpert.ca