Connexion utilisateur

Questions pour un trappeur

J’assiste à l’atelier de M. Bélisle (voir publication du 13 février) dans une école de Baie-Comeau. Trois enfants de la classe font déjà du piégeage ou du colletage avec leurs parents.

On classe dans les animaux à fourrure ceux qui sont capturés pour leur fourrure. Le lièvre, même s’il a physiquement une fourrure, est plutôt capturé pour sa viande, donc il est classé dans petit gibier.

Les principaux animaux à fourrure piégés sont les suivants :

Canidés : renard, loup, coyote

Félidés : lynx

Ursidés : ours

Procyonidés : raton laveur (nouvellement arrivé sur la Côte-Nord)

Mustélidés : martre, loutre, belette, hermine, vison, pékan, moufette

Rongeurs : castor, rat musqué, écureuil

Les engins de capture sont des pièges, des collets (au cou) ou des lacets (à la patte). Ces engins sont conçus pour limiter le plus possible la souffrance de l’animal. Les méthodes de piégeage sont également encadrées par des règles en ce sens.

Les fourrures sont généralement vendues à l’encan à des prix très variables d’année en année pour une même espèce. Cela dépend de la demande, de la mode des vêtements fabriqués. La fourrure sauvage subit également la compétition de la fourrure d’élevage.

La fourrure naturelle est une ressource renouvelable et biodégradable, contrairement à la fourrure synthétique qui est obtenue à partir du pétrole.

La fourrure naturelle coûte cher principalement en raison des coûts de tannage élevés. Les trappeurs, de leur côté, n’obtiennent pas un gros prix.

Tous les animaux se mangent, c’est surtout une question de culture, les plus consommés sont le castor, le lynx, l’ours, mais aussi l’écureuil et le rat musqué.

Les dents et les griffes des animaux peuvent être vendues pour la confection de bijoux.

Il y a aussi un marché pour les glandes à musc de certains animaux, par exemple le castor. On s’en sert comme leurres pour attirer d’autres animaux, ou encore en laboratoire comme base de parfum.

Les enfants ont quelques questions :

Quels sont les animaux les plus trappés sur la Côte-Nord?

Réponse : la martre, le castor

Quel est l’animal le plus facile à capturer?

Réponse : le castor car il très territorial donc attiré par un leurre olfactif et parce qu’il laisse de gros sentiers donc il est facile à localiser, aussi la martre car elle est curieuse

Quel est l’animal le plus difficile à capturer?

Réponse : le loup, car il est très méfiant, surtout quand il est seul

À la fin de l’atelier les enfants peuvent venir toucher les fourrures.

Il y en a toujours un qui a l’idée de se mettre la fourrure de renard ou de loup sur la tête à l’image du devin dans Astérix!

 

Marie-Eve Gélinas

 859, rue Bossé, Baie-Comeau (QC)  G5C 3P8
T -  418 295-2674      C -  info@imagexpert.ca